D’une source alimentée par une pompe remontant l’eau de la Dordogne, part un ruisseau qui se jette dans un large bassin à débordement. Un rideau d’eau épouse la falaise et alimente un second bassin en contrebas. De là, l’eau serpente en cascade, le long de la roche avant de se jeter dans la Dordogne.

 

Ce cours d’eau et ces bassins s’inscrivent dans le site naturel de la rivière, de ses falaises et en soulignent les formes.